Atelier Taille de pierre à la Maison Relais

Activité Taille de pierre à la Maison Relais

Emergence du projet

L’exercice d’une activité professionnelle relève d’une exception pour les résidents de la Maison Relais qui peut être à l’origine d’une carence dans le sentiment de reconnaissance sociale. Actuellement, huit d’entre eux ont, dans le passé, exercé un travail dans le secteur du bâtiment et de l’artisanat. Ils possèdent des repères ou de réelles compétences dans ce domaine.

Aujourd’hui éloignés de l’emploi, et souffrant de différentes problématiques de santé, il ne s’agit pas de revenir à la réalisation de gros œuvres, mais bien de garder actif le travail des mains et la fierté de l’aboutissement d’un ouvrage.

L’artisanat d’art, en passant par un apprentissage adapté, nous a semblé être plein de ressources pour le public que nous accompagnons : le maintien et la valorisation des capacités et compétences, l’apprentissage de nouvelles connaissances, la rencontre avec un intervenant extérieur, l’ouverture d’un espace d’échange de savoirs, l’apport d’un support pour exprimer sa créativité, la possibilité de passer un moment de détente et de convivialité,…

La valorisation est d’autant plus importante qu’elle mène à la création d’un objet tangible, qui peut être montré et dont on peut se féliciter.

Diplômé en 2009 à la Formation compagnonnique des métiers du bâtiment à Saint Sébastien sur Loire, M. Rochette travaille depuis de nombreuses années sur des restaurations de bâtiments, mais aussi dans la création, avec des œuvres d’inspiration végétale et animale poétique qui s’inscrivent dans des environnements paysagers. Depuis plusieurs années, il transmet son savoir-faire auprès de différents publics au sein de chantiers de bénévoles notamment.

 

Après une phase d'exploration, de présentation des pierres et d'échanges avec M. Rochette, l’atelier est lancé.  M. Rochette montre les gestes de base, et propose à chacun de se tester sur une pierre d’essai. Il faut prendre confiance, relever les manches et se lancer ! Au fur et à mesure, chacun se répartit dans l’espace, choisit avec attention ce qui deviendra "SA" pierre et commence les premières étapes de sa création. M. Rochette s’adapte à chacun, décompose chaque étape, propose les bons outils, ce qui permet aux résidents de travailler rapidement en autonomie. Le temps semble s’arrêter pendant quelques temps, chacun se concentrant sur son geste, la pièce de tuffeau ou de granit devenant la plus précieuse des pierres, le tout dans une symphonie de grincements et tapotements plus ou moins supportable pour nos oreilles inexpérimentées…

    

 

   

 

 

 

 

 

 

  

 

M. Rochette n’a pas pu partir avant d’avoir été chaleureusement remercié par les résidents pour avoir partagé sa passion avec une telle patience et une véritable simplicité.  Et pourquoi pas, aux beaux jours, prendre un nouveau rendez-vous, pour repartir sur une nouvelle aventure rugueuse, rocheuse et rocailleuse !

 

                                                                                                                                             Pauline Gourdon

                                                                                                                                             Animatrice vie sociale

                                                                                                                                             Maison Relais

 

Partager le lien :